Formation aide-soignant.e - CH Dieppe

Formation aide-soignant.e

Le métier 

Article D.4391-1 du code de la Santé Publique – Arrêté du 10 juin 2021 relatif à la formation – Annexe 1) … « L'aide soignant exerce sous la responsabilité de l'infirmier diplômé d'Etat dans le cadre de l'article R.4311-4 du code de la santé publique. Ses activités se situent dans le cadre du rôle qui relève de l'initiative de l'infirmier diplômé d'Etat, défini par les articles R. 4311-3 et R. 4311-5 du code de la santé publique, relatifs aux actes professionnels et à l'exercice de la profession d'infirmier. L'aide soignant accompagne et réalise des soins essentiels de la vie quotidienne, adaptés à l'évolution de l'état clinique et visant à identifier les situations à risque. Son rôle s'inscrit dans dans une approche globale de la personne et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec les autres professionnels, les apprenants et les aidants. L'aide-soignant travaille au sein d'une équipe plusridisciplinaire intervenant dans les services de soins ou réseaux de soins des structures sanitaires, médico-sociales ou sociales notamment dans le cadre d'hospitalisation ou d'hébergement continus ou discontinus en structure ou à domicile.»

 

http://www.metiers-fonctionpubliquehospitaliere.sante.gouv.fr/

 

La formation

La formation d’Aide-Soignant se déroule sur 44 semaines (de Septembre à Juillet inclus), à raison de 35 heures par semaine d’enseignement théorique (22 semaines – 770 heures) et de stages cliniques (22 semaines – 770 heures) soit un total de 1540 heures de formation.

L’enseignement théorique est organisé en 5 blocs de compétences découpés en modules. Il y a 10 modules à valider au total. L'enseignement théorique comprend 35 heures d'accompagnement pédagogique individualisé, 7 heures de suivi pédagogique individuel et 35 heures de travail personnel guidé. L’enseignement clinique est organisé autour de 4 stages (3 stages de 5 semaines et 1 stage de 7 semaines).

 L’évaluation des connaissances et des aptitudes s’effectue au cours de l’année de formation par un contrôle continu et une évaluation de l'acquisition des 10 compétences de l'aide-soignant (évaluations de connaissances, études de situations, pratiques simulées et évaluation des compétences acquises en stage). La validation de l'ensemble des modules et la validation de l'ensemble des compétences en stage permet d'obtenir le diplôme d’état d’aide-soignant.

En application de l’arrêté du 12 avril 2021 relatif au diplôme d'Etat d'aide-soignant :

Les personnes titulaires d'un des titres suivants sont automatiquement dispensées de certaines unités de formation ou ont un programme « allégé » conformément au référentiel de formation :

  • DEAP d’auxiliaire de puériculture (arrêté du 16 janvier 2006 et référentiel 2021),
  • DEAS d’aide-soignant (référentiel du 22 octobre 2005),
  • AMBULANCIER DE d’ambulancier (arrêté du 26 janvier 2006),
  • DEAES d’accompagnant éducatif et social (arrêté du 29 janvier 2016)

DEAMP d’aide médico- psychologique

DEAVS d’auxiliaire de vie scolaire

  • DEAES d’accompagnant éducatif et social
  • ARM Diplôme d’assistant de régulation médical (arrêté du 19 juillet 2019)
  • ADVF Titre professionnel d’assistante de vie aux familles (arrêté du 11 janvier 2021)
  • ASMS Titre professionnel d’agent de service médico-social (arrêté du 10 juillet 2020)
  • BAC PRO ASSP Baccalauréat « Accompagnement, soins, services à la personne » (arrêté du 11 mai 2011)

option à domicile

option en structure ou médicosociale

  • BAC PRO SAPAT Baccalauréat « Services aux personnes et aux territoires » (arrêté du 22 août 2011).

Les personnes admises en formation titulaires d'un des titres ouvrant droit à dispense ou allégement de formation se voient proposer un parcours individualisé de formation.

Taux de réussite 

  • Session Avril 2021 → 43% de réussite
  • Session Juillet 2021 → 84% de réussite

 

Stage

La formation professionnelle comprend 4 périodes de stages à réaliser en milieu professionnel. Ces périodes peuvent être effectuées dans différentes structures publiques ou privées, du champ sanitaire, social ou médico-social, en établissement, en hospitalisation à domicile ou dans les services d'accompagnement et d'aide à la personne. Le parcours individualisé de stage comporte au moins une période auprès des personnes en situation de handicap physique ou psychique, et une période auprès de personnes âgées.

La durée de chaque stage varie entre 4 et 7 semaines. Les stages visent à explorer les 3 missions de l'aide-soignant :

  •  Accompagner la personne dans les activités de sa vie quotidienne et sociale dans le respect de son projet de vie.
  •  Collaborer aux projets de soins personnalisés dans son champ de compétences.
  • Contribuer à la prévention des risques et au raisonnement clinique interprofessionnel dans différents contextes comme la prise en soins d'une personne dont l'état de santé altéré est en phase aigüe et la prise de soins d'une personne dont l'état de santé altéré est stabilisé.

 

La sélection

La formation d'aide-soignant est accessible après sélection sans condition de diplômes en formation initiale, en formation professionnelle continue ou par le biais de la validation des acquis de l'expérience. Sont dispensés de l'épreuve de sélection les agents de services hospitaliers qualifiés de la fonction publique hospitalière et les agents de service (sous certaines conditions d'ancienneté ou de formation). Pour tout renseignement s'adresser au secrétariat de l'institut. Les candidats devront avoir 17 ans le jour de la rentrée (pas de limite d'âge supérieur). Aucune condition de diplôme n'est requise pour s'inscrire.

 

Les suites de parcours

  • Auxiliaire de puériculture
  • Accompagnant éducatif et social
  • Agent de service médico-social
  • Assistant régulateur médical
  • Infirmier(ière)