Chirurgie vasculaire - Chirurgie des varices - CH Dieppe

Chirurgie vasculaire - Chirurgie des varices

La chirurgie vasculaire traite les vaisseaux sanguins. Elle inclut :
La chirurgie artérielle qui traite les occlusions artérielles aiguës et chroniques ainsi que les anévrisemes artériels. La prise en charge de la chirurgie artérielle se réalise soit  en chirurgie conventionnelle (pontage) soit en chirurgie interventionnelle (pose de ballonnet ou stent)

La chirurgie veineuse qui traite les problèmes d'insuffisance veineuse chronique responsable des varices

Contact 02 32 14 75 67, du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Vous orienter :
Les consultations de chirurgie vasculaire et de chirurgie des varices se déroulent au 1er étage du pavillon Accueil Principal (Le Trividic)
Les hospitalisations de chirurgie vasculaire ont lieu au 3ème étage du pavillon Ango

Praticien

Docteur Jean-Marie PHILIPPE

La chirurgie des varices au CH de Dieppe

Les traitements des varices se font en majorité en ambulatoire. Il n’y a pas de limite d’âge à partir du moment où l’état général est conservé. La sclérothérapie, en consultation, est la plus connue du grand public. Elle se pratique sans aucune hospitalisation, avec des produits liquides, micro concentrés, à l’aide d’aiguilles très fines. Cette technique s’adresse aux micros varices et aux « taches » télangiectasiques qui accompagnent les varices. Cette micro sclérose doit être réalisée après l’éradication des grosses varices et des varices « internes »

Le traitement chirurgical ambulatoire:
C’est une destruction «physique» des varices: la veine est entièrement retirée avec la phlebectomie ambulatoire

La phlebectomie ambulatoire se pratique sous anesthésie locale avec éventuellement un traitement sédatif, délivré par un médecin anesthésiste.
La phlebectomie permet l’extraction de varices de préférence superficielles grâce à un crochet spécial  appelé crochet de Muller. Les cicatrices sont invisibles et cette technique confère un réel avantage.

Le stripping par invagination ou (Retournement de la varice) s’adresse à la veine principale, profonde, interne, appelée veine saphène. Elle  nécessite une cicatrice à l’aine ou derrière le genou, afin de ligaturer l’extrémité de la veine. Une fine tige est introduite dans la varice afin de charrier un fil sur lequel est solidarisée la veine. Le retrait du fil permet un retournement de cette varice et son extraction par une petite incision au mollet. Les cicatrices deviennent invisibles entre deux et six mois.

Le laser endo-veineux et la radiofréquence
Une petite sonde produisant de la chaleur est introduite dans la saphène sous anesthésie locale et sédation. L’effet thermique entraîne la destruction du vaisseau lors du retrait progressif de la sonde. La radiofréquence bénéficie d’une accréditation par la Haute Autorité de Santé et d’un   remboursement par les Caisses d’Assurance Maladie. Elle est d’ores et déjà à même de remplacer le stripping dans beaucoup de cas.

La sclérothérapie à la mousse ou «sclérose»  est une destruction «chimique» des varices par injection d’un produit.

Pour une plus grande précision, en particulier pour des varices d’accès difficile, cette sclérothérapie doit être guidée par échographie. Elle peut être utilisée seule ou en complément des autres méthodes en particulier dans les récidives. De plus en plus souvent, elle est utilisée en association avec le geste « chirurgical » au cours de la même séance, en ambulatoire, sous légère narcose.